Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Novembre 2015 > Entre Rezé et Ronkh, la coopération se poursuit

Entre Rezé et Ronkh, la coopération se poursuit

Gérard Allard, le maire, a reçu une délégation sénégalaise pour évoquer la poursuite de la coopération décentralisée à Ronkh, au nord de Dakar.

 

De gauche à droite : Jérôme Lefèvre, maire de Commercy (Meuse), Amadou Tidiane Ndiaye, maire de Ronkh (Sénégal) et Gérard Allard, maire de Rezé.

Légende de l'image : De gauche à droite : Jérôme Lefèvre, maire de Commercy (Meuse), Amadou Tidiane Ndiaye, maire de Ronkh (Sénégal) et Gérard Allard, maire de Rezé.

Trois nouveaux maires, élus cette année, se sont rencontrés pour la première fois à la mairie de Rezé, mercredi 19 novembre. Gérard Allard, maire de Rezé, a reçu Amadou Tidiane Ndiaye, maire de Ronkh (Sénégal) et Jérôme Lefèvre, maire de Commercy (Meuse). Objectif : évoquer la suite à donner à la coopération décentralisée que leurs collectivités respectives mènent ensemble depuis 2007.

Avec les élections municipales de 2014 et le changement de dirigeants à Rezé, Ronkh et Commercy, la question de la poursuite des projets s’est posée.  A Commercy, la municipalité a changé. Mais dans un souci de continuité républicaine, je tenais à poursuivre ce partenariat. C’est de notre devoir de répondre aux attentes de nos amis Sénégalais témoigne Jérôme Lefèvre, maire de Commercy. Grâce à la coopération décentralisée beaucoup de choses ont été faites pour Ronkh en faveur de la population, mais il reste encore à faire. Nous avons besoin de votre aide. Nous en ferons bon usage. a pour sa part indiqué Amadou Tidiane Ndiaye, maire de Ronkh. La fraternité entre les peuples a ici et maintenant une réalité concrète a conclu Gérard Allard, maire de Rezé.

Les deux collectivités françaises agissent dans la région de Ronkh, à 270 km au nord de Dakar, depuis près de 30 ans. Voilà huit ans, elles ont décidé de mutualiser leurs moyens et leurs compétences pour mener des projets de plus grande envergure. Les deux collectivités françaises ont ainsi apporté leur aide à la collectivité sénégalaise pour alimenter en eau potable ses villages, équiper ses écoles, organiser la collecte des ordures ménagères et l’assainissement, lutter contre la déforestation… A l’avenir, la coopération pourrait s’orienter vers un soutien pour améliorer la gouvernance locale, notamment autour de la gestion de l’état civil.

En savoir plus sur la coopération décentralisée Rezé-Ronkh-Commercy

 

La délégation sénégalaise

Quatre membres composaient la délégation sénégalaise : Amadou Tidiane Ndiaye, maire de Ronkh, Babacar Mbodji, adjoint au maire, Sokna Diao Wade, conseillère municipale et Moctar Sow, conseiller communautaire.

Parmi les temps forts de leur séjour de six jours à Rezé, notons une rencontre Sud-Sud à Nantes Métropole qui leur a permis de rencontrer des acteurs de coopération camerounais, burkinabés, guinéens, haïtiens dans les domaines de l’eau et de l’assainissement.

Egalement une soirée conviviale avec Les Amis de Diawar et Baoback , les deux associations rezéennes impliquées au Sénégal.