Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Novembre 2013 > Salle de sport métropolitaine : les travaux démarrent

Salle de sport métropolitaine : les travaux démarrent

Publié le 12 novembre 2013

Vendredi 8 novembre, la première pierre de la future salle de sport métropolitaine a été posée. Implantée à la Trocardière, elle sera dédiée au sport de haut niveau : basket, handball, volley-ball.

On lance la construction d’une salle de sport métropolitaine. Elle vise à répondre aux besoins des six clubs sportifs que nous comptons sur notre territoire qui évoluent au plus haut niveau professionnel (basket, handball, volley-ball). Un équipement attendu par les clubs.

C’est en ces termes que Gilles Retière maire de Rezé et président de Nantes Métropole, a donné le coup d’envoi des travaux, vendredi 8 novembre.

4 185 places assises

Esquisse de l'intérieur de la future salle de sports métropolitaine à la Trocardière.

Légende de l'image : Esquisse de l'intérieur de la future salle de sports métropolitaine à la Trocardière.

Situé dans le quartier du Château, juste à côté de la Halle de la Trocardière, ce nouvel équipement de 13 000m² s’étendra sur trois niveaux. Il se composera d’une salle principale de 3 000m² et d’une salle d’entraînement de 800m². La salle principale sera dotée de gradins qui, en version basket, offriront jusqu’à 4 185 places assises.

Le site de la Trocardière a été choisi parce qu'il fallait un terrain communal, immédiatement disponible, ne nécessitant pas de modification du plan local d’urbanisme… Rezé avait un terrain qui répondait à ces critères, qui plus est desservi par le tramway (ligne 3) et le bus !  a rappelé Gilles Retière.

Toiture végétalisée, panneaux photovoltaïques…

La construction de la future salle a été confiée au cabinet  « Chaix & Morel et associés ». Les architectes ont souhaité réaliser  un bâtiment compact, aux formes épurées s’intégrant  dans le quartier - entre la Halle et les pavillons . Il sera doté d’une toiture végétalisée, de panneaux photovoltaïques pour alimenter en eau chaude les douches des vestiaires, de récupérateurs d’eau de pluie. Il sera aussi raccordé au réseau de chaleur bois de la Ville, actuellement en cours de construction.

Ouverture en 2015

Esquisse de la future salle de sports métropolitaine à la Trocardière.

Légende de l'image : Esquisse de la future salle de sports métropolitaine à la Trocardière.

Ce nouvel équipement devrait ouvrir ses portes en septembre 2015. A cette échéance, les handballeurs ne pourront plus s’entraîner et jouer au palais des sports de Beaulieu ; il sera en réfection. En 2017,  les handballeurs regagneront le palais pour laisser place aux basketteurs et aux volleyeurs.

Il sera exclusivement dédié aux clubs de haut niveau. Il ne sera donc pas accessible aux clubs amateurs rezéens.

31 millions d’euros

Le budget nécessaire s’élève à 31 millions d’euros. Nantes Métropole supporte l’essentiel du coût. Le Centre national pour le développement du sport (CNDS) apporte une subvention de 1 million d’euros ; l’Europe (Fonds européen de développement régional) : 2,5 millions d’euros ; le Conseil régional des Pays de la Loire 2 millions d’euros.

Nous sommes dans la cinquième région sportive de France avec plus d’un million de licenciés et 10 000 clubs. a conclu Ina Sy en tant que conseillère régionale.

Avec ce nouvel équipement, nous aurons la capacité d’accueillir des matches de haut niveau national voire européen. 
Gilles Retière, maire de Rezé et président de Nantes Métropole.

Les 6 équipes pro

  • Nantes Rezé Métropole Volley (équipe masculine)
  • Nantes volley féminin
  • Nantes Rezé Basket (équipe féminine)
  • Handball Club de Nantes (HBC ou « H », équipe masculine)
  • Nantes Loire-Atlantique Handball (équipe féminine)
  • L'Hermine (basket, équipe masculine)

Visite de chantier

On réalise actuellement les fondations de la salle de sport métropolitaine. Pour ce faire, 29 000m² de terre ont été déblayés.

Une quinzaine d’ouvriers travaillent sur le chantier. Ils seront 150 au plus fort des travaux, en 2014. 14 000 heures sont réservées à l’insertion professionnelle.

La structure métallique de 1 000 tonnes (comportant des poutres de 57 mètres) sera définitivement installée durant l’été 2014.

L’équipement devrait être livré courant 2015.