Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Novembre 2013 > Achats durables de la Ville : le CESC donne son avis

Achats durables de la Ville : le CESC donne son avis

Publié le 5 novembre 2013

La Ville a sollicité l’avis du Conseil économique et social communal (CESC) pour améliorer sa politique d’achats durables.

De gauche à droite : Yoann Dauffy (rapporteur), Eric Lepiller (animateur), Christian Siguié et Christian Garnier.

Légende de l'image : De gauche à droite : Yoann Dauffy (rapporteur), Eric Lepiller (animateur), Christian Siguié et Christian Garnier.

Comment dépenser mieux ? C’est la question que la Ville a posé aux membres du Conseil économique et social communal (CESC) en octobre dernier. Si à Rezé, on mange (partiellement) bio dans les restaurants scolaires, on s’habille en tee-shirt équitable (664 tee-shirts en coton équitable équipent 300 agents municipaux) et si on recycle le papier, vouloir acheter responsable ne suffit pas toujours pour obtenir des résultats significatifs.

Après neuf mois de réflexion, huit ateliers de travail et des entretiens avec quatre fournisseurs actuels de la Ville (la Société angevine d’édition et de librairie, les Coteaux nantais, Super U de Rezé, Epi-Net), le CESC livre son avis sur la responsabilité de la Ville dans son rôle d’acheteur.

Il propose des pistes d’amélioration des pratiques existantes au sein des services municipaux. Comme la passation de commandes par internet, l’offre étendue de produits éco-responsables ou le regroupement des commandes de fournitures, à l’image de ce que pratique la Ville d’Angers dans ses écoles primaires.

Aider et conseiller les entreprises

Après analyse, les membres du CESC ont également pointé le besoin d’information signalé par les prestataires. Sur ce point, la Ville rejoint l’avis du groupe et prévoit des rencontres avec les prestataires au moment de l’élaboration des cahiers des charges de ses marchés publics.

Un travail de sensibilisation en direction des habitants

Le Conseil économique et social communal recommande une sensibilisation au développement durable élargie aux habitants. Concrètement, le CESC imagine des ateliers dans les écoles primaires, une location à bas prix d’outils de jardinage écologique (désherbeurs thermiques, composteurs et broyeurs par exemple) et un outil sur le site internet de la Ville permettant de mesurer la consommation énergétique de son habitation.

Synthèse Avis : Achats durables et responsabilité sociétale (pdf - 138,87 ko)

A savoir :

La synthèse de l’avis « achats durables et responsabilité sociétale » par le Conseil Economique et Social Communal (CESC) ainsi que la réponse de la Ville à cet avis seront présentées au conseil municipal du 8 novembre 2013.