Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Mars 2014 > Port de Trentemoult : opération de désenvasement

Port de Trentemoult : opération de désenvasement

Publié le 5 mars 2014

La vase s’est accumulée dans l’anse du port de Trentemoult. Nantes Métropole entreprend des travaux pour la retirer.

Le dernier désenvasement remonte à 2008. Mercredi 19 mars, les Trentemousins ont découvert une dragueuse dans le port de Trentemoult. Il n'y aura donc pas de va et vient de camions et de tractopelles sur le port, comme lors des précédents travaux.

Objectif : extraire 15 000 m3 de vase pour que le port recouvre pleinement son usage et que les bateaux qui appontent accèdent à plus d’aisance dans leurs manœuvres. La dragueuse devrait retirer 1m50 de couche de vase. Celle-ci sera acheminée par une conduite de refoulement à quelques centaines de mètres dans le lit du fleuve et se dispersera à la faveur des courants. Selon les marées, les travaux pourront se dérouler aussi la nuit.

Pour que l’opération puisse se dérouler, NGE, le gestionnaire du port a demandé aux propriétaires des 24 bateaux de profiter des gros coefficients de marée de la fin février pour hisser les voiles et mettre le cap vers d’autres abris : canal Saint-Félix, quai du Belem, les Chantiers de l’Esclain pour ceux qui souhaitaient profiter de l’escapade pour la coupler avec une révision.

La dragueuse est arrivée mercredi 19 mars dans le port de Trentemoult. (Agrandir l'image).

La dragueuse est arrivée mercredi 19 mars dans le port de Trentemoult.

Début des travaux lundi 24 mars

La période de dragage est estimée à cinq semaines environ. Les bateaux devraient pouvoir commencer à revenir au port fin avril. Montant du coût de l’opération de désenvasement prise en charge par Nantes Métropole : 200 000 euros.