Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Mai 2016 > Des Rezéens étrangers découvrent la mairie

Des Rezéens étrangers découvrent la mairie
Thème : Dialogue citoyen

Publié le 4 mai 2016

Mardi 3 mai 2016, une vingtaine de résidents étrangers, suivant des cours de français au CSC Château, ont visité la mairie, accompagnés par Charlotte Prévot, élue en charge de la lutte contre les discriminations.

Environ 2 000 Rezéens de nationalités étrangères vivent sur la commune. Angola, Tchéchénie, Madagascar… Selon leurs pays d’origine et leurs parcours de vie, leurs besoins et attentes sont multiples. Pour les non-francophones, les premiers mois sur le sol français sont encore plus difficiles. Un constat qui nourrit la réflexion de la Ville en matière d’intégration : Comment les accueillir au mieux ? Comment faciliter leurs démarches administratives ?

Accueil à la mairie par l'élue, Charlotte Prévot. (Agrandir l'image).

Accueil à la mairie par l'élue, Charlotte Prévot.

Accéder à l’information

« Est-ce que je peux travailler à la mairie ? », « Où aller pour une carte de transport ? », « Comment se passe un mariage ? ». Autant de questions qui illustrent à la fois la volonté et la complexité de l’accès à l’information. Pour la plupart des résidents étrangers, la barrière linguistique représente le premier écueil à franchir. Pour l’un des participants, « être invité à la mairie, discuter avec le personnel permet de mieux comprendre des « gros » mots, souvent compliqués ».

Certains d’entre eux, déjà familiarisés avec le jargon administratif, ont partagé leurs expériences avec les nouveaux arrivants. Des illustrations concrètes qui permettront également à la Ville d’adapter sa politique d’accueil et d’intégration à la pluralité des populations.

Participer à la vie de la cité

Au service des formalités administratives, un couple de nationalité espagnole a appris avec étonnement son droit de vote aux élections municipales : « en France depuis plusieurs années, on ne savait pas qu’on pouvait élire le maire de notre ville !  ». Une découverte qui a débouché sur un échange à propos du droit de vote aux élections locales accordé aux personnes originaires de l’Union européenne.

Expliquer les missions du CCAS (centre communal d’action sociale) en vingt minutes relevait d’un vrai pari : domiciliation pour recevoir son courrier, instruction des demandes de logement social, aides financières pour la scolarité des enfants, la santé… Une somme d’informations aux airs de révélations pour ces personnes originaires de pays dont les populations bénéficient parfois de peu de droits.

La visite s’est achevée par la découverte des salles du conseil municipal et des mariages. Des lieux hautement symboliques pour ces nouveaux Rezéens, parfois venus de loin.

Géolocalisation

Place Jean-Baptiste Daviais, 44400 Rezé

Commentaire(s)