Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Mai 2015 > Rezé est Velo-city

Rezé est Velo-city

Publié le 27 mai 2015 par Sébastien Ruglio

Du 2 au 5 juin, Nantes accueille le congrès Vélo-city qui rassemble les acteurs mondiaux du vélo. L'occasion de mettre en lumière une pratique du vélo bien ancrée à Rezé.

cycliste depuis 20, il a initié toute sa famille aux déplacements à vélo (Agrandir l'image).

Reno Geng Ortoli, cycliste depuis 20, a initié toute sa famille aux déplacements à vélo

 

Nantes, capitale mondiale du vélo, c'est maintenant !

1 500 congressistes sont attendus à la Cité des congrès à compter du 3 juin pour échanger sur leurs pratiques du vélo et les politiques cyclables développées partout dans le monde. En parallèle de ce congrès de spécialistes, des animations sont prévues dans toute l'agglomération pour le grand public (voir encadré).

Rezé vélophile

Rezé compte parmi les communes les plus « vélophiles » de l'agglomération. Et la pratique régulière, notamment pour les déplacements domicile-travail, a fait un vrai bond depuis l'ouverture fin 2013 de l'axe vélo sécurisé nord-sud qui relie Pont-Rousseau au centre-ville de Nantes : + 30% de fréquentation sur le pont de Pirmil ! Aujourd'hui, 55 000 cyclistes traversent ce pont dans les deux sens les mois de pointe dont de nombreux Rezéens. Mais tous les habitants de Rezé ne traversent pas la Loire pour autant...

Aménager pour faciliter la pratique

L'utilisation importante des consignes à vélo, implantées aux stations de tramway et de chronobus, témoigne aussi de cet engouement. 60 places sont proposées dont un vélo-parc collectif à la station 8 Mai avec kit de gonflage.

En dehors des grands axes, la largeur des voies à Rezé ne permet pas toujours de créer des pistes et bandes cyclables. Pour renforcer la pratique du vélo, Nantes Métropole privilégie aujourd'hui l'apaisement de la circulation, à l'image du Chaucidou (chaussée à circulation douce) entré en service rues Laisné – Nogues. Cette invention des Suisses met en avant la signalétique vélo et oblige les voitures à se rabattre derrière un vélo lorsqu'elles se croisent, ce qui ralentit automatiquement leur vitesse.

En 2011, le Bicloo a également fait son entrée à Rezé avec deux stations au 8 Mai et Gare de Pont-Rousseau . Avec 178 abonnés, les Rezéens sont aujourd'hui les premiers utilisateurs de ce vélo en location derrière les Nantais : ils n'étaient que 80 il y a 3 ans.

 

Parole d'élu

Philippe Puiroux, conseiller municipal aux déplacements à vélo (Agrandir l'image).

Philippe Puiroux, conseiller municipal aux déplacements à vélo

Philippe Puiroux, conseiller municipal aux déplacements vélo

« La Ville est impliquée en matière de vélo depuis longtemps ; nous avons même adopté un plan vélo en 2010. Depuis trois ans, nous faisons le constat d'une réelle augmentation de la pratique cyclable sur Rezé. On a désormais passé le stade : « Circuler à vélo, c'est compliqué  ». Il faudrait maintenant que chacun se dise : « Le vélo, c'est naturel » . L'objectif ? Que tous les Rezéens aient le réflexe vélo pour les courtes distances. Et qu'ils ne remisent pas leur vélo au garage sitôt les vacances d'été passées ! »

 

Paroles de cyclistes

 

 

Charlotte Prévot, conseillère municipale et communautaire à Nantes Métropole (Agrandir l'image).

Charlotte Prévot, conseillère municipale et communautaire à Nantes Métropole

Charlotte Prévot, conseillère municipale et conseillère communautaire à Nantes Métropole

« A la maison nous avons une voiture et deux vélos. C’est un choix d’une mobilité moins contraignante, financièrement aussi. J’utilise mon vélo quotidiennement, toute l’année, par tous les temps, pour aller au travail comme pour sortir le soir ou le week-end. Je trouve que les pistes cyclables de l’agglomération sont très sûres, le danger est moins présent que dans d’autres villes. Mais il est important de garder des voies mixtes pour que voitures et vélos circulent en bonne intelligence. »

 

Florence Mary, réalisatrice

Florence Mary, réalisatrice (Agrandir l'image).

Florence Mary, réalisatrice

« Je suis cycliste depuis toujours et je me déplace de plus en plus à vélo, dans Rezé ou pour aller dans le centre de Nantes. L’axe nord-sud par le pont de Pirmil est une belle avancée, de plus en plus de gens l’empruntent. J’aime le fait d’aller où je veux, quand je veux et d’être aussi rapide que le tramway ou les voitures. Je suis bénévole de l’association Place au vélo depuis environ 10 ans car il est important de défendre le vélo comme moyen de transport au même titre que la voiture, et de lui donner sa place dans la ville. »

 

Yvon Kerhervé, informaticien

Yvon Kerhervé, informaticien (Agrandir l'image).

Yvon Kerhervé, informaticien

« Je suis arrivé 1978 dans la région, il n’y avait pas de pistes cyclables, c’était plus stressant de circuler. De beaux progrès ont été faits mais il faudrait améliorer l’entretien des pistes cyclables, refaire la signalisation plus souvent, nettoyer les bouts de verres qui traînent… J’utilise mon vélo quotidiennement pour aller au travail avec l’équipement adéquat : un casque. Je suis déjà tombé sur la tête, le casque s’est fendu, je suis donc convaincu de son utilité ! Et un gilet jaune. Une amie chauffeur de bus m’a dit qu’elle le voyait avant le vélo, cela prouve son efficacité. »

 

Paroles de vendeurs de vélos

Patrick Denier, gérant de Cycles Denier (106 rue Aristide-Briand)

« Nous sommes assez anciens dans la profession, nous avons vu l’évolution. Il y a davantage de cyclistes qu’il y a 7 ou 8 ans et plus de respect entre les cyclistes et les automobilistes. Mais internet et les grands magasins nous font du mal, on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait. On se différencie par l’accueil et le service mais on n’est pas très optimiste pour le petit commerce pour la suite. »

Ludovic Raimbault, gérant de Cycles expert (13 place Pierre-Sémard)

« Aujourd’hui, la plupart de nos clients font du vélo en urbain pour des déplacements quotidiens comme aller au travail. Nous avons autant d’hommes que de femmes et les jeunes ont la mentalité vélo ! Ils savent un peu bricoler mais ils préfèrent appeler et passer pour qu’on répare. On essaie d’être réactifs. On ne cherche pas à faire du volume mais de la qualité. Notre service, les clients ne l’auront pas dans les grandes chaînes de sport ou sur internet. »

Pratique

Choisissez le meilleur itinéraire vélo sur http://geovelo.nantesmetropole.fr/

Comment faire du vélo en toute sécurité ?

Quels sont mes droits et mes devoirs en tant que cycliste ?
Le cycliste doit respecter le Code de la route. Et attention, les forces de l’ordre peuvent présenter une contravention à n’importe quel cycliste qui ne respecte pas les règles ! Cependant, un cycliste titulaire du permis de conduire ne peut perdre de points à la suite d’une infraction. Vous êtes prioritaires sur les voitures, mais vous devez céder le passage aux piétons. Vous devez également vous arrêter aux feux et poser pied à terre aux stops.

Quels sont les équipements indispensables ?
Plusieurs éléments sont rendus obligatoires selon le Code de la route :

  • Éclairage blanc à l’avant, rouge à l’arrière
  • Freins efficaces  à l’avant et arrière
  • Catadioptre (petit objet permettant de réfléchir la lumière) à l’avant (blanc), à l’arrière (rouge), sur les pédales et dans les rayons des roues (orange)
  • Sonnette d’avertissement

Le port d’un gilet jaune est obligatoire lorsque la météo est mauvaise, s’il fait nuit ou si vous vous baladez hors-agglomération. Et contrairement aux idées reçues, le casque n’est pas obligatoire. Il est toutefois vivement recommandé.

Le vélo en famille, quelques conseils
La circulation à deux de front est autorisée, sauf la nuit et lorsqu’une voiture souhaite vous dépasser. Lorsque vous roulez avec votre enfant, il est conseillé de lui laisser ouvrir la route. Vous pourrez avoir un œil sur lui lors du trajet. Si votre enfant est trop jeune pour faire du vélo, vous pouvez investir dans un porte-bébé ou une remorque à vélo. Cette dernière protégera efficacement votre enfant, elle peut accueillir deux bambins maximum. Le port du casque est cependant fortement recommandé pour eux, même dans la remorque. A noter qu’il est interdit de transporter son enfant contre soi pour des raisons évidentes de sécurité.

Quand puis-je laisser mon enfant aller seul en vélo ?
A partir de 8 ans, les enfants ne peuvent plus circuler à vélo sur les trottoirs. Comme les adultes, ils doivent emprunter la chaussée. Il est nécessaire de leur apprendre les règles de sécurité, de circulation, et de les équiper afin qu’ils soient le plus possible en sécurité.

Comment aborder un rond-point ?
Le meilleur moyen d’aborder un rond-point est de se fondre dans le flux des voitures. Autrement dit, il ne faut pas serrer à droite mais suivre les voitures, comme si vous étiez une voiture vous-même… Les automobilistes vous verront mieux et vous considéreront comme un usager comme les autres. Autrement, vous risquez l’effet de cisaillement, où vous vous retrouvez entre une voiture et une sortie. Veillez également à bien indiquer votre direction avec vos bras pour informer les automobilistes et ainsi éviter les malentendus.

Commentaire(s)

Des animations vélo tout le mois de juin

  • Le 3 juin de 17h30 à 20h30 : cyclo-parade mise en scène par le Voyage à Nantes.  Départ sous les nefs, parc des Chantiers à Nantes à 17h30.
  • Du 3 au 7 juin, cyclo-village installé sur le parc des Chantiers à Nantes : expositions, démonstrations, stands associatifs...
  • Le 7 juin, 15e Fête du vélo organisée par Place au vélo
  • La Maison du développement durable propose trois rendez-vous. Inscriptions au 02 40 13 44 10 ou à maisonduDD@mairie-reze.fr

◦     Le 17 juin, balades familiales et test de vélos insolites avec l’Ilot Familles. Départ des balades à 14h et 16h (tarifs 1-2 €, inscription nécessaire) et tests gratuits sans inscription à 15h et 17h.

◦     Le 27 juin, contrôle technique gratuit et sans inscription de votre vélo par Place au vélo de 14h à 18h.

◦     Le 4 juillet, de 11h30 à 16h, balade contée à vélo avec l'association Dyna-mots. Gratuit sur inscription à compter de 8 ans. Prévoir son pique-nique.

Lire également
Des Rezéens à la véloparade !