Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Juin 2015 > Ratiatum : 50 archéologues sur le site de fouilles

Ratiatum : 50 archéologues sur le site de fouilles

Publié le 10 juin 2015

La 11e campagne archéologique a commencé au pied de la chapelle Saint-Lupien. 50 chercheurs et étudiants fouillent le site jusqu’au 18 juillet pour comprendre comment les Romains construisaient un port au Ier siècle de notre ère.

50 chercheurs et étudiants fouillent le site (Agrandir l'image).

50 chercheurs et étudiants fouillent le site

“Il s’agit ici d’un site unique en Europe : 1 km de port en bord de fleuve dans un état de conservation exceptionnel” rappelle le maire Gérard Allard. C’est la première fois que des scientifiques ont l’opportunité de démonter un quai gallo-romain sur toute sa longueur.

Quai gallo-romain (Agrandir l'image).

Les pièces monumentales en bois du quai gallo-romain

L'objectif est de mieux comprendre la gestion et la chronologie du chantier de construction, depuis l’approvisionnement en bois, en passant par le traçage puis la découpe sur place par des charpentiers et jusqu’au montage des quais.

Fouilles complexes

Fouilles en milieu humide (Agrandir l'image).

Fouilles en milieu humide

Des pompes limitent en permanence la remontée des eaux de l’ancien bras de la Loire dans lequel repose le port de Ratiatum. Les archéologues travaillent en milieu humide et chaque travail engagé le matin doit être achevé le soir et protégé pour lutter contre les insectes xylophages. En journée, les pièces monumentales en bois doivent être constamment humidifiées pour éviter que la chaleur du soleil ne provoque leur éclatement. Ce chantier 2015 devrait achever l'étude des aménagements de berge installés à Ratiatum.

 

Visites
Les archéologues animent  des visites commentées pour le grand public : rendez-vous les jeudis à 17h30 sur le site, accès par la promenade Diawar (partir du parking Saint-Lupien). Gratuit ; dernière date le 16 juillet.

Géolocalisation

Saint-Lupien, Bd du Général de Gaulle, Rezé

Commentaire(s)

Lire également :

Rezé, la gallo-romain