Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Juillet 2014 > Vacances : partez tranquille

Vacances : partez tranquille

Publié le 4 juillet 2014

Pour assurer la tranquillité et la sécurité des habitants et éviter les cambriolages pendant l’été, les services de la Ville et la police nationale se mobilisent. Deux dispositifs au service des habitants : « tranquillité été » et « tranquillité vacances ».

Services de la Ville et police nationale se mobilisent pour assurer la tranquillité et la sécurité des habitants pendant l’été. (Agrandir l'image).

Services de la Ville et police nationale se mobilisent pour assurer la tranquillité et la sécurité des habitants pendant l’été.

Tranquillité vacances

Lancé en 2009 sur Rezé, le dispositif "Tranquilité vacances" fonctionne désormais également hors périodes de vacances scolaires. (Agrandir l'image).

Lancé en 2009 sur Rezé, le dispositif "Tranquilité vacances" fonctionne désormais également hors périodes de vacances scolaires.

La police met en place une  surveillance gratuite des habitations inoccupées pour prévenir d’éventuels cambriolages.

Lancé en 2009 sur Rezé, le dispositif permet à ceux qui le souhaitent (il suffit d’informer le commissariat de ces dates d’absence) de bénéficier d’une surveillance accentuée de leur habitation. Et pas seulement durant les congés scolairesDepuis cette année, cette opération fonctionne toute l’année , précise Frédéric Guillaume, commandant de police de Rezé.

Des policiers mobilisés sur le terrain

Les agents de police effectuent des veilles régulières et aléatoires des logements signalés et procèdent à une inspection extérieure. Un système qui a montré son efficacité. L’an passé, sur les 288 demandes de surveillance pendant la période estivale, aucun vol par effraction n’a été à déplorer.

Tranquillité été

Depuis 1998, la Ville de Rezé renforce également la surveillance des lieux de promenade et de détente durant l’été.

13 agents sont spécifiquement redéployés sur  9 sites :

  • les promenades Saint-Wendel et Aïn-Defla sur les bords de Sèvre,
  • le parc des Mahaudières
  • le square Paul-Allain,
  • les promenades Dundalk, Ronkh-Diawar et Villa-el-Salvador,
  • autour du parking de Saint-Lupien
  • les abords de la piscine Victor-Jara

 Ils constituent une présence dissuasive, surveillent les jeux pour enfants, rappellent quelques règles  (chiens en laisse, circulation des deux-roues…) et  alertent les autorités compétentes en cas de nécessité (Police, pompiers, etc.) ,  détaille Frédérique Perret, responsable du service Réglementation.

Par ailleurs, trois agents de médiation sont présents dans les différents quartiers de la commune. En cas de besoin, ils viennent relayer les agents de surveillance pour régler d’éventuels conflits (problèmes de voisinage, nuisances sonores…). En cas d’échec,  la Police nationale peut intervenir.