Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Juillet 2014 > L’AEPR et des écoliers sur le même bateau

L’AEPR et des écoliers sur le même bateau

Publié le 3 juillet 2014

Deux classes de CM1 de l'école Salengro ont créé des répliques d'un bateau de Christophe Colomb lors d'ateliers intergénérationnels avec les anciens de l'Amicale laïque des écoles de Pont- Rousseau (AEPR).

Des élèves de CM1 de Salengro et les anciens de l' AEPR s'associent pour la construction d'une réplique de la Pinta de Christophe Colomb. (Agrandir l'image).

Des élèves de CM1 de Salengro et les anciens de l' AEPR s'associent pour la construction d'une réplique de la Pinta de Christophe Colomb.

58 élèves de CM1 de l'école Roger-Salengro ont partagé avec une quinzaine d'anciens de l'AEPR des temps de travaux manuels pour confectionner une réplique de la Pinta, caravelle qui accompagna Christophe Colomb en 1492 lors de son premier voyage vers l'Amérique.

De janvier à juin, chaque enfant a réalisé son petit navire - une demi-coque de 25 cm - sous la surveillance et les conseils avisés de leurs aînés.  Nous avons appris à travailler le bois avec des scies à rubans et des ponceuses, explique Aurélien.

De janvier à juin, chaque enfant a réalisé son petit navire. (Agrandir l'image).

De janvier à juin, chaque enfant a réalisé son petit navire.

Nous les avons également guidés dans la découpe du tissu de lin pour confectionner les voiles, complète Georges Tessier, de l'AEPR. Et avons utilisé des matériaux de récupération comme des boîtes de camembert pour le bastingage, des cure-dents et des pics à brochettes pour les mâts.

Un travail réalisé sous la surveillance et les conseils avisés de leurs aînés. (Agrandir l'image).

Un travail réalisé sous la surveillance et les conseils avisés de leurs aînés.

Cette activité a permis de leur montrer l'importance du lien intergénérationnel, explique Hervé Neau, enseignant. Les anciens de l'AEPR nous ont fait partager leur savoir-faire à l'occasion de 12 ateliers, des moments riches en partage et connaissances d'autant plus que peu d'enfants bricolent avec leurs parents.