Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Janvier 2017 > L’association Trajet pense à son avenir

L’association Trajet pense à son avenir

Publié le 31 janvier 2017

Vendredi 27 janvier, Gérard Allard, maire de Rezé, et Philippe Grosvalet, président du conseil départemental de Loire-Atlantique, ont rendu visite à l’association de réinsertion Trajet. L’occasion de découvrir ses locaux tout neufs situés à Ragon et d’échanger ensemble sur son avenir.

Gérard Allard, maire de Rezé, et Philippe Grosvalet, président du conseil départemental de Loire-Atlantique, ont rendu visite à l’association de réinsertion Trajet.  (Agrandir l'image).

Gérard Allard, maire de Rezé, et Philippe Grosvalet, président du conseil départemental de Loire-Atlantique, ont rendu visite à l’association de réinsertion Trajet.

L’association de réinsertion Trajet,  économiquement en déficit, d’environ 40 000 euros, pour la deuxième année consécutive  sur le volet de la sous- location et des logements temporaires ,a profité de la visite des élus pour les solliciter sur ce point et  engager la réflexion , souligne Irène Petiteau, la directrice. Qui tient à préserver ce dispositif.   Il apporte des solutions de relogement pérenne à de nombreux ménages. Il est donc nécessaire de tout entreprendre pour son maintien.  Une mise en alerte entendue par Philippe Grosvalet, président du conseil départemental de Loire-Atlantique :  Nous allons trouver des solutions ensemble. Cela concerne tout le monde. 

2 000 personnes accompagnées par an

 C’est un projet que nous apprécions et soutenons, souligne le maire de Rezé, Gérard Allard qui ne tarit pas d’éloges sur le travail de l’association :  C’est une vraie pépite dans le chemin social. Par son expertise, son savoir-faire, son engagement, elle est un atout extraordinaire, essentiel pour la cohésion sociale . Depuis sa création en 1983, elle mène sans relâche un combat pour le droit à la dignité. Forte de ses 80 salariés, tous expérimentés et actifs sur le terrain, elle prend sous son aile les cabossés de la vie et les aide à se reconstruire et se réinsérer socialement.  Nous accueillons tous les publics, familles isolées, personnes en grande difficulté, sans emploi ni ressources, migrants, demandeurs d’asile, tous majeurs , précise Pierre Dagorne, président de Trajet. Chaque année, ils ne sont pas loin de 2 000 à être accueillis et accompagnés.    

Une maison relais en 2018

Chaque année, ils ne sont pas loin de 2000 à être accueillis et accompagnés par l'association. (Agrandir l'image).

Chaque année, ils ne sont pas loin de 2000 à être accueillis et accompagnés par l'association.

L’association ne cesse d’élargir son champ d’action. Centre d’hébergement et de réinsertion sociale, ateliers professionnels, accueil de jour et d’urgence… En mars dernier, elle ouvrait à Saint-Herblain un centre d’accueil et d’orientation pour les migrants en provenance de Calais.

En mai, elle quittait ses locaux historiques de la rue Georges-Grillé, l’ancien presbytère Saint-Pierre, près de l’hôtel de ville de Rezé, pour en investir de nouveaux : 850 m² de bureaux et espaces vie implantés au 3, rue Robert-Schuman, sans oublier l’atelier de menuiserie, de taille avec ses 323 m².

Trajet, qui gère aussi, depuis janvier 2014, un foyer pour les sans-abri à Rezé, s’apprête à ouvrir dans le quartier de la Balinière une nouvelle maison relais, la seconde après celle de Treillières. D’une capacité de 18 places et en cours de construction depuis mi-janvier, son ouverture est prévue d’ici l’été 2018. 

Commentaire(s)

Contact

Association Trajet

3, rue Schuman

02 51 11 00 00   .