Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Janvier 2015 > Des collégiens découvrent la mairie

Des collégiens découvrent la mairie

Publié le 29 janvier 2015

Suite à leur récente élection, les délégués des 6e des collèges Allende et Pont-Rousseau ont visité la mairie, mardi 27 janvier. Et découvert les compétences de la collectivité.

Pierre Quénéa, adjoint au maire chargé du développement durable, s’est prêté au jeu des questions/réponses face à une trentaine d’élèves de 6e des collèges Allende et Pont-Rousseau. (Agrandir l'image).

Pierre Quénéa, adjoint au maire chargé du développement durable, s’est prêté au jeu des questions/réponses face à une trentaine d’élèves de 6e des collèges Allende et Pont-Rousseau.

 Est-ce qu’il y a des gens en France qui n’ont pas de carte d’identité ?  Peut-on trouver un travail ou logement sans carte d’identité ?  Combien gagne un maire ?  Pendant une heure, Pierre Quénéa, adjoint au maire chargé du développement durable,  s’est prêté au jeu des questions/réponses face à une trentaine d’élèves de 6e des collèges Allende et Pont-Rousseau. Les élèves ont aussi profité de leur visite de la mairie pour découvrir le fonctionnement du service état civil, la salle des mariages et poser de nombreuses questions sur le rôle et le fonctionnement d’une collectivité, telle que la Ville de Rezé.

Les délégués ont pris place dans la salle du conseil. (Agrandir l'image).

Les délégués ont pris place dans la salle du conseil.

Bien présente dans leur esprit, l’actualité de ces dernières semaines a donné lieu à plusieurs questions sur la laïcité. L’occasion pour l’élu au développement durable comme pour les accompagnateurs, le principal du collège Pont-Rousseau, Christian Caillaud, et la conseillère principale d’éducation du collège Allende, Agnès Duhem, de rappeler l’importance de la tolérance au quotidien.

Ces élèves sont aussi élus délégués de classe. A l’instar des élus municipaux, ils ont des engagements, des missions, ils portent un projet.

Interrogées sur leur statut d’élues, Paloma, Charlotte et Lou partagent les mêmes priorités et envies : aider leurs camarades en difficulté, être le porte-parole de la classe et la représenter auprès des enseignants, plus de parité. D’ailleurs, les filles étaient majoritaires : un avant-goût d’une meilleure représentation des femmes dans la vie politique ?

Commentaire(s)