Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Fevrier 2016 > Foot interquartiers : une première réussie

Foot interquartiers : une première réussie

Publié le 15 février 2016

Six équipes de jeunes de 16 à 25 ans se sont défiées balle au pied sur le parquet du gymnase Arthur-Dugast.

Belle réussite pour ce premier tournoi de foot en salle interquartiers. (Agrandir l'image).

Belle réussite pour ce premier tournoi de foot en salle interquartiers.

Bon esprit et ambiance animée, sur le terrain comme dans les tribunes, ont rythmé l’après-midi du samedi 13 février au gymnase Arthur-Dugast. Les organisateurs de ce premier tournoi de foot en salle interquartiers, le Conseil local de prévention et de sécurité, l’Arpej et les bailleurs sociaux (Atlantique Habitations, LNH, Harmonie Habitat et Habitat 44) souhaitaient réunir autour du ballon rond des jeunes de 16 à 25 ans des différents quartiers de la ville. L’objectif est atteint.

Six équipes se sont affrontées dans une ambiance conviviale. (Agrandir l'image).

Six équipes se sont affrontées dans une ambiance conviviale.

Six équipes se sont inscrites pour cette première édition. Parmi eux des membres de l’association ragonnaise de futsal L’Etoile 2 Rezé, qui jouaient à domicile. Amine, leur gardien de but, a apprécié cette  occasion de revoir des copains. Je connais la majorité des gars. Ce n’était pas le cas de tout le monde. Venus des Trois Moulins et de Chêne-Creux avec des supporters, Raphaël, Sébastien, Charly et leurs comparses ont affronté  des gens avec qui on ne joue jamais. C’est intéressant de se réunir entre quartiers, dans une bonne ambiance.

L'occasion de jouer face à de nouvelles personnes. (Agrandir l'image).

L'occasion de jouer face à de nouvelles personnes.

Les organisateurs ont insisté de leur côté sur l’intérêt pour eux de côtoyer les jeunes en dehors du cadre habituel de leur quartier. Madani Belkheir, d’Atlantique Habitations, a ainsi estimé que  ces rencontres permettent d’avoir des relations plus apaisées dans le quotidien, elles génèrent un respect mutuel. Un respect également à l’œuvre sur le terrain puisque ce sont à chaque fois deux jeunes d’équipes ne jouant pas qui ont arbitré les matchs.