Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Décembre 2013 > Parc et jardins à Port-au-Blé

Parc et jardins à Port-au-Blé

Publié le 9 décembre 2013

Un nouveau parc et de nouvelles parcelles à jardiner.

Pour rejoindre l'école du Port-Au-Blé, parents et enfants empruntent la passerelle qui enjambe le ruisseau de la Balinière. (Agrandir l'image).

Pour rejoindre l'école du Port-Au-Blé, parents et enfants empruntent la passerelle qui enjambe le ruisseau de la Balinière.

Les parents et enfants de l’école de Port-au-Blé mais aussi les sportifs du gymnase le savent bien pour s’y promener : un parc d’un hectare a été aménagé entre l’avenue André-Malraux et la voie SNCF. Le ruisseau de la Balinière qui y court a été restauré et planté de saules pour conforter ses berges.Cette restauration a par ailleurs permis de réalimenter en eau la mare située en contrebas du rond-point Gustave-Raballand.

Un jardin familial de 840 m² composé de 10 parcelles (30 à 130 m² chacune) a été créé. La terre est prête à accueillir ses jardiniers qui patientent depuis quatre ans sur la liste d’attente malgré un taux de rotation des utilisateurs important. Pour favoriser les échanges entre eux, la Ville a fait le choix de mutualiser les chalets qui abriteront leurs outils. Le plateau sportif a lui aussi fait l’objet d’un lifting : mobilier neuf et grillage haut pour que les jeunes puissent jouer au basket et au hand. Un bac à sable de saut en longueur complète ce plateau qui n'attend plus que sa table de tennis de table. Quant aux enfants (4 à 10 ans), une nouvelle aire de jeux leur offre tout loisir de faire des acrobaties devant les parents assis dans les bancs à proximité.

On y vient à pied, à vélo

Des liaisons piétonnes, une passerelle qui enjambe le ruisseau facilitent l’accès entre la rue du Port-au-Blé et l’avenue Malraux et se connectent à la promenade Villa-El Salvador et au chemin du Bois-Coquelin. Des appuis-vélos seront mis en place cet hiver. Au printemps prochain, les exhalaisons de lavande, mélisse et de plantes condimentaires en bordure du jardin familial parfumeront les balades. Les chênes et essences horticoles plantés à l’automne apporteront ombre et fraîcheur.
Coût de l'opération : 190 000 euros

10 et 100

La commune compte 100 parcelles réparties dans 10 sites de jardins familiaux.