Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Avril 2016 > Chantier jeunes au Sénégal : une véritable leçon de vie

Chantier jeunes au Sénégal : une véritable leçon de vie

Publié le 29 avril 2016

Du 3 au 16 avril, dix Rezéens âgés de 16 à 25 ans étaient au Sénégal pour participer à un chantier de jeunes. Une expérience faite de découvertes et de rencontres qui les a tous profondément marqués.

Leur destination : Ronkh, une commune de 32 000 habitants au Sénégal, pays parmi les 25 plus pauvres du monde. Le choc a été de taille pour les dix Rezéens engagés dans un chantier de jeunes. A commencer par celui des températures : On est passé de 10 à 36°C, explique Mehdy, un des participants. Ça ne nous a pas facilité le travail !

Durant deux semaines, les jeunes ont prêté main forte chaque matin à des artisans locaux en charge de la construction d’un centre d’état civil communal. Ils ont appris sur le tas avec les moyens du bord. On n’avait qu’une pelle sans manche pour déplacer le sable. Là-bas, ils n’ont rien. Nous, on a tout et on se plaint, ajoute Maessarath, une jeune Rezéenne très émue. 

Un voyage « magique »

Tous les après-midis, les jeunes partaient à la rencontre des habitants dans les différents villages. Des moments de partage qu’ils ne sont pas prêt d’oublier.

On a été accueillis comme des rois, s’exclame Angelica. On n’avait pas beaucoup à leur offrir, ils nous ont pourtant ouvert leur porte et leur cœur, ajoute Natacha. Des souvenirs, ils en ont à la pelle : Lou se rappelle du couscous préparé avec des femmes dans un village, Yadaly des matchs de foot avec les Sénégalais et de la danse qu’il a apprise à des tout-petits. Les jeunes ont découvert là-bas une autre culture : Ils vivent en communauté, il n’y a pas de barrière entre les habitants, explique Marie. On a trop kiffé, s’exclament les jeunes en chœur. Si on nous propose, on repart direct ! En attendant, ils continueront à échanger avec les jeunes rencontrés sur place et partageront leurs souvenirs à la fête du quartier Château le 24 juin prochain. 

Monter un projet : une aventure humaine

Sénégal_vide-grenier_800 (Agrandir l'image).

Vide-greniers, cueillette des jonquilles, vente de gâteaux... ont permis de récolter des fonds et ont rapproché les jeunes.

Les jeunes Rezéens se sont rencontrés en octobre dernier. Ils sont issus de différents quartiers, n’ont pas tous le même âge, ni les mêmes parcours de vie et centres d’intérêt. Ils ont appris à se connaître. La mayonnaise a pris !, confie Malika Bouceddour, responsable du centre information jeunesse qui les a accompagnés avec le concours de différents partenaires notamment l’agence départementale de prévention spécialisée (ADPS). Jusqu’à leur départ, ils ont organisé des actions d’autofinancement pour compléter la participation de la Ville et de la Région au chantier. Ils ont même récolté plus que l’objectif fixé ! Le jeu en valait la chandelle. Le séjour au Sénégal a été une révélation pour beaucoup d’entre eux. Une expérience très riche, conclut Malika Bouceddour.

 

Des élus rezéens au même moment à Ronkh

Il l’avait promis au maire de Ronkh, en visite à Rezé en décembre dernier. Le maire, Gérard Allard, s’est rendu au Sénégal accompagné notamment de Marie-Isabelle Yapo, conseillère municipale en charge des relations avec le Sénégal.

Une visite importante pour rappeler les liens qui unissent Ronkh à Rezé depuis 30 ans, mais aussi pour réaffirmer notre engagement afin d’accompagner le développement du territoire , souligne le maire de Rezé. La coopération décentralisée entre Ronkh et Rezé a déjà permis d’alimenter la plupart des villages en eau potable ou encore de construire des salles de classe et un marché couvert. Il y a encore beaucoup à faire pour réduire les inégalités et les aider à faire face au réchauffement climatique. Venir sur place permet véritablement de prendre la mesure des conditions de vie des habitants et nous renvoie à nos propres responsabilités , conclut le maire.

 

 

Sénégal_groupe_800 (Agrandir l'image).

Elus et jeunes rezéens se sont retrouvés à Ronkh lors d'une grande fête réunissant plus de 1 000 personnes.

Commentaire(s)

Rezé et Ronkh : des relations depuis 30 ans

En savoir plus sur la commune de Ronkh et la coopération décentralisée  

Intervention de Gérard Allard, maire de Rezé