Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Un stage élite au stand de tir

Un stage élite au stand de tir

Publié le 30 novembre 2017

Le stand de tir Hubert-Le-Gohébel a accueilli du 23 au 26 novembre un rassemblement national de tireurs handisports.

L’équipement du Rezé Tir Sportif a accueilli du 23 au 26 novembre un stage national de tireurs handisports. (Agrandir l'image).

L’équipement du Rezé Tir Sportif a accueilli du 23 au 26 novembre un stage national de tireurs handisports.

L’ambiance était studieuse et la concentration extrême en fin de semaine au stand de tir Hubert-Le-Gohébel. L’équipement du Rezé Tir Sportif a accueilli du 23 au 26 novembre un stage national de tireurs handisports en préparation pour les prochaines échéances internationales.   Nos athlètes ont devant eux une épreuve de Coupe du monde aux Emirats Arabes Unis, les Championnats du monde en Corée en mai puis le début des quotas olympiques  , projette Martial Chaussé, coordonnateur des équipes paralympiques et entraîneur national.

Les JO dans le viseur

Le stage a rassemblé huit tireurs. Certains très expérimentés, comme Tanguy de La Forest , qui a participé à quatre Jeux paralympiques. D’autres un peu moins, telle Sabrina Daulaus , qui pratique la discipline depuis peu de temps mais progresse à vitesse grand V dans son club de Nîmes.   Nous effectuons un gros travail technique sur ces stages. Les installations ici sont très intéressantes  , souligne l’athlète, qui a dans son viseur les Jeux paralympiques de 2024 à Paris.

Le stage a rassemblé huit tireurs. Certains très expérimentés, comme Tanguy de La Forest, qui a participé à quatre Jeux paralympiques. (Agrandir l'image).

Le stage a rassemblé huit tireurs. Certains très expérimentés, comme Tanguy de La Forest, qui a participé à quatre Jeux paralympiques.

Un équipement adapté

Mais pourquoi venir à Rezé ?  Pour travailler le tir à 25 mètres bien au chaud , explique Martial Chaussé.   Il existe peu de structures équivalentes en France, les 25 mètres sont souvent en extérieur , poursuit-il.   De plus, le club est très bien adapté au niveau de l’accessibilité  , ajoute l’encadrant, qui reviendra en janvier à Rezé pour un nouveau stage avec son groupe. Le Rezé Tir Sportif  compte d’ailleurs deux tireurs en situation de handicap parmi ses deux cents licenciés. 

Commentaire(s)