Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > MIN : un premier bâtiment sorti de terre

MIN : un premier bâtiment sorti de terre

Publié le 14 novembre 2017

Le chantier du futur Marché d’intérêt national (MIN) avance à grands pas au sud de Rezé. Un premier bâtiment – celui dédié aux fruits et légumes – s’élève.

MIN-800-2 (Agrandir l'image).

Le bâtiment central du futur MIN regroupera principalement les fruits et légumes.

Dans le parc d’activités Océane Nord, les engins de chantier s’activent. Début 2019, le site accueillera le MIN. Un projet d’envergure comme l’a rappelé Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole le 13 novembre. C’est un chantier XXL, dans ses dimensions mais aussi ses enjeux. Le futur MIN et le pôle agroalimentaire qui se construit tout autour représenteront environ 2 000 emplois. Un premier bâtiment – le vaisseau amiral du MIN – est déjà sorti de terre.

Chantier des innovations

MIN-800-3 (Agrandir l'image).

L'architecte, Erik Giudice (à gauche) était aux côtés du maire, Gérard Allard, lors de la visite du chantier du MIN le 13 novembre 2017.

130 mètres de large, 350 mètres de profondeur, 11 mètres de haut. Le bâtiment central du MIN a de quoi impressionner. C’est le plus grand des neuf bâtiments qui seront construits, précise Laurent Jacquet, chef de projet à Nantes Métropole. Et aussi le plus emblématique car il sera principalement dédié aux fruits et légumes. Côté architecture, pas d’équivalent ailleurs ! C’est un bâtiment unique, ajoute Erik Giudice, l’architecte. Un véritable concentré de technologies que nous avons testé sur un prototype. Le toit sera par exemple équipé de fenêtres triangulaires qui permettront à la fois de ventiler et de faire entrer la lumière naturelle. L’espace a été pensé pour améliorer le confort des clients et fluidifier la circulation, indique Laurent Jacquet. Cette halle conviviale sera recouverte – comme le reste du MIN – de panneaux photovoltaïques dernière génération. La plus puissance toiture solaire du Grand Ouest.

Calendrier respecté

Lancés en 2017, les travaux du futur MIN mobilisent aujourd’hui 80 personnes sur le chantier. Dès l’an prochain, entre 300 et 400 ouvriers seront à pied d’œuvre sur le site. On estime à un million le nombre d’heures de travail nécessaires pour construire le MIN du 21e siècle, ajoute Laurent Jacquet. 34 000 heures seront dédiées à l’insertion. Le chantier est sur de bons rails, conclut Johanna Rolland. Le calendrier est respecté par les entreprises et dans des délais record !Livraison prévue : fin 2018. Quant aux entreprises du MIN, elles prendront leur quartier début 2019, une fois les fêtes passées. 

Porte de Rezé : chantier en cours

Depuis octobre 2017, un autre chantier a démarré dans le secteur : l’aménagement de la Porte de Rezé. Des travaux indispensables avec l’arrivée du MIN et plus largement du pôle agroalimentaire. « Les équipes œuvrant sur les différents chantiers travaillent en concertation. À la fois pour ne pas gêner l’avancée des travaux et perturber le moins possible les usagers » , précise Laurent Jacquet, chef de projet à Nantes Métropole. La nouvelle Porte de Rezé sera opérationnelle fin 2018, en même temps que la livraison du MIN.
 

 

Géolocalisation

Parc d'activités Océane Nord, Rezé

Commentaire(s)

Pour en savoir plus sur le transfert du MIN à Rezé, consultez la rubrique « Projets urbains »